Facebook : pourquoi la fuite des jeunes vers Snapchat et Instagram n’est pas si grave

Facebook : pourquoi la fuite des jeunes vers Snapchat et Instagram n’est pas si grave

 

Une étude de eMarketer estime que Facebook va perdre 3,4% de ses utilisateurs entre 12 et 17 ans en 2017, au profit de Snapchat et d’Instagram dont l’attrait auprès des moins de 24 ans, cible privilégiée des annonceurs, se renforce. Mais Facebook est loin d’avoir perdu la bataille des jeunes.

[Lire la suite…]


 – K.Parcas – Agence de communication Saint-Malo –